Centre Hospitalier Universitaire d'Amiens

OSTEO Organization for Structured Transversally Evaluation Bone.

This programme has been running for ten years and is directed by a Nurse graduate of State (IDE) Rheumatology, under the responsibility of Prof. Patrice Fardellone as manager of the service.

Step 1: Identification

The patients, men and women over 50 who have suffered a low-energy fracture, are identified by the IDE as quickly as possible upon admission to the emergency department of the Centre Hospitalier Universitaire (CHU) of Amiens. They are identified through our internal information system (DXCARE software) which contains the clinical records of patients and all administrative information. The process can take less than one day to up to two weeks after the event. A second contingent of patients comes from patients hospitalized for spinal fractures and who didn’t go through the emergency service but were hospitalized directly
from their homes or via another institution. Most are handled by the geriatrics and rheumatology departments. We must add inpatient rheumatology for performing vertebroplasty or kyphoplasty.

* As our programme progresses, the next step will be to involve all radiologists of the CHU to systematically report vertebral deformities observed in their imaging, whatever the indication.

Step 2: Patient contact

Each patient is individually contacted:

- Either by phone (several attempts, if unsuccessful, by paper mail)

- Either physically if the patient is hospitalized immediately to a surgical procedure.

All receive an information booklet at the time of their passage through emergencies.

In case of refusal or failure, the cause is noted on the record.

Step 3: Diagnostic tests

Patients are invited to undertake a photon densitometry (Hologic or Lunar) and perform a semi-frequency questionnaire about their calcium intake. A standardized blood laboratory test to check on the calcium phosphate and other values is carried out either in hospital or by an external clinic

Step 4: Consultations

Patients then consult an osteoporosis medical specialist belonging to the Rheumatology Service of the University Hospital, who will make a diagnosis and prescribe treatment if needed according to recommendations of our national scholarly society, GRIO (Group for Research and Information on osteoporosis). The order is delivered directly to the patient.

·         A search for risk factors for osteoporosis is made systematically

·         A letter is dictated and addressed to the doctor with densitometry values, the clinical record and treatment information. This letter appears on DXCARE.

·         An appointment six months later is given to the patient to ensure adherence. Generally, the patient is monitored by doctors of the rheumatology department thereafter.

* From September 2015, a fall consultation in collaboration with the University Hospital geriatricians will be implemented for future reference in regard to elderly patient fallers.

Step 5: Finalize the dossier

For each patient, a computerized record is completed by FDI. This folder contains all the information collected for the patient: administrative, clinical, laboratory, paraclinical etc.

 

VERSION FRANCAISE: 

La filière amiénoise appelée OSTEO pour Organisation Structurée Transversalement d’Evaluation Osseuse existe depuis dix ans et est orchestrée par une Infirmière Diplômée d’Etat (IDE) de Rhumatologie, sous ma responsabilité en tant que chef de service.

Etape 1 : identification

Tous les patients, hommes et femmes de plus de 50 ans ayant été victime d’une fracture de basse énergie sont systématiquement identifiés par l’IDE le plus rapidement possible dès leur admission au service d’urgences du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Amiens, grâce à notre système d’information interne (logiciel DXCARE) sur lequel figure le dossier clinique du patients et toutes les informations administratives.

Le délai est de moins d’un jour à deux semaines suivant les cas.

Un deuxième contingent de patients vient des patients hospitalisés pour fractures vertébrales et qui ne sont pas passés par les urgences mais ont été hospitalisés directement (de leur domicile ou d’un autre établissement). La plupart sont en gériatrie et en rhumatologie. Il faut y ajouter les patients hospitalisés en rhumatologie pour la réalisation d’une cyphoplastie ou vertébroplastie.

* Notre prochaine évolution consistera à impliquer tous les radiologues du CHU pour qu’ils nous signalent systématiquement les déformations vertébrales observées sur leurs imageries, quelle qu’en soit l’indication.

Etape 2 : convocation

Chaque patient est contacté individuellement :

- soit par téléphone (plusieurs essais, si échec, courrier papier)

- soit physiquement si le patient est hospitalisé d’emblée pour une procédure chirurgicale.

Tous reçoivent une brochure explicative sur la filière au moment de leur passage aux urgences.

En cas de refus ou d’impossibilité, la cause est notée sur le dossier.

Etape 3 : examens paracliniques

Les patients sont convoqués pour passer une densitométrie biphotonique (Hologic ou Lunar) et remplissent un questionnaire semi-fréquentiel sur leur apports calciques

Un examen biologique sanguin standardisé est également réalisé, soit à l’hôpital soit en ville, portant sur les paramètres phosphocalciques et généraux.

Etape 4 : consultations

Les Patients consulte ensuite un médecin spécialiste de l’ostéoporose appartenant au service de Rhumatologie du CHU, qui établit un diagnostic et prescrit un traitement si besoin selon les recommandations de notre société savante nationale, le GRIO (Groupe de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses).

L’ordonnance est remise directement au patient.

Une recherche des facteurs de risque de l’ostéoporose est faite systématiquement

Une lettre est dictée et est adressée au médecin traitant avec la densitométrie, le dossier clinique et le traitement. cette lettre figure sur DXCARE.

Un Rendez-Vous à 6 mois est donné au patient afin de nous assurer de l’adhésion au traitement. En général, le patient est suivi par les médecins du service de rhumatologie par la suite.

* A partir de septembre 2015, une consultation chute en collaboration avec les gériatres du CHU sera mise en place pour y référer les patient âgés chuteurs.

Etape 5 : finalisation du dossier

Pour chaque patient, un dossier informatisé est rempli par l’IDE. Ce dossier contient l’ensemble des informations recueillie pour le patient : administratives, cliniques, biologiques, para-cliniques etc.

Location

Service de Rhumatologie, place Victor Pauchet, Hôpital nord
80054 Amiens
France